Toi, tu es unique

Par moment, nous pouvons envier et jalouser les autres d’avoir ceci ou cela, d’avoir plus que nous, de réussir là où nous avons échoué, d’avoir des résultats là où, pour nous c’est le calme plat. Nous pouvons avoir la sensation que pour eux c’est plus simple, que c’est même facile quand on voit juste les résultats extérieurs. Mais en réalité, savons-nous vraiment ce que les autres vivent ? Que savons-nous réellement de leur monde intérieur ? De leur challenge ? De leur passé ? Ce que nous voyons des autres et bien souvent une toute petite facette de leur réalité. Et nous n’avons pas tous les mêmes cartes, pas tous les mêmes interrogations et attentes sur la vie, pas tous le même passé, le même vécu, la même famille… Nous n’avons tout simplement pas tous la même identité, alors se comparer aux autres revient à comparer l’incomparable. Il n’existe pas deux personnes comme nous. Nous sommes uniques et c’est cela aussi qui fait notre richesse et notre valeur. Et malgré notre richesse, nous continuons par moment à nous appauvrir, à appauvrir cette beauté et grandeur qui vit en nous. Nous pouvons encore nous voir comme des petits êtres insignifiants. A l’échelle de l’univers, c’est vrai que nous sommes minuscules mais pourtant nous avons notre place, chacun a sa place et chaque vie est importante.

Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble.

Nous sommes comme les grains de sable sur la plage,

mais sans les grains de sable la plage n’existerait pas.

Bernard Werber

Ne sous-estimons plus nos capacités à être qui nous sommes. Ce que l’on ressent et notre vérité. Devenons qui nous sommes réellement, autorisons-nous à vivre cette richesse qui est la nôtre, reprenons le pouvoir juste sur notre vie. Notre vie est précieuse et elle nous appartient. Nous pouvons nous laisser modeler par les autres ou vivre notre vérité intérieure. Nous pouvons mettre davantage de valeur sur les paroles des autres ou nous écouter, écouter notre voix intérieure même si cela va à l’encontre du plus grand nombre ; nous pouvons jouer un rôle pour correspondre à l’image que les autres attendent de nous, ou nous pouvons choisir d’être vrai et en laissant tomber notre façade, notre masque, nous pouvons choisir de vivre une vie qui va à l’encontre de nous-même ou une vie en cohérence avec ce qui nous anime. Nous pouvons continuer à nous comparer aux autres ou nous aimer et nous accepter tel que nous sommes avec toutes nos facettes, sans culpabilité même si ce que nous vivons ne semble pas être en harmonie avec qui nous sommes.

Nous pouvons encore nous sentir impuissant parfois, mais chaque geste, action, pensée… a un impact. Tout est mouvement, énergie, vibration et cela entre en relation avec le champ qui l’entoure. Jouons au grand jeu de la vie où chaque joueur a sa place. Maintenant, nous pouvons choisir de quitter la partie mais pas avant de l’avoir terminée. Nous pouvons aussi passer notre tour et rester sur le côté mais jamais trop longtemps car très bientôt ce sera encore à notre tour et la vie nous le fera savoir. Nous avons toujours le choix, mais la vie va vite, le temps passe vite et si nous attendons trop, ce ne sera pas facile de revenir dans la partie. Même si nous croyons que la partie est finie, en fait elle n’est jamais vraiment finie. Il y a toujours une continuité même si cela peut nous échapper.

Alors révélons notre unicité au monde et enchantons-le.

Tous droits réservés

Caroline Poudevigne

www.lumiere-interieure.fr